L’importance des responsables dans le processus de revitalisation.

Le rôle des responsables est important dans toute organisation qui veut connaître le développement et la croissance. Au niveau des Églises on peut faire le même constat. Jésus a formé ses disciples et les a équipés avec le don du Saint-Esprit. Il en est de même quand il s’agit de la revitalisation des Églises. Mais de quoi avons-nous besoin pour nos Églises dans notre contexte européen aujourd’hui ? Il est facile de dire « de responsables visionnaires et qui assurent » mais en pratique il n’est pas aussi facile de le vivre. Je vous propose trois pistes concrètes.

D‘abord, il faut reconnaître qu’il y a un problème et chercher entre responsables ce qu’il convient de faire. Est-ce que les responsables partagent les mêmes « valeurs » ? Est-ce que l’un des responsables fait blocage aux autres ?

Qu’est-ce qu’une église en bonne santé ?

Dans Actes 2.42-47 nous avons un aperçu de la santé de l’église primitive. Mais cette santé s’est dégradée assez rapidement alors que l’Église continuait à grandir. L’apôtre Paul a été obligé d’écrire aux Églises pour les exhorter, parfois de façon assez dure, parce qu’elles permettaient à des traditions non bibliques d’impacter la communauté de façon négative. Mais qu’est-ce qu’une Église en bonne santé au 21e siècle ? S’agit-il de la taille de l’Église, ou de sa composition ou de son emplacement ? S’agit-il d’une église intergénérationnelle ? Est-ce que le style de musique est un critère important ? Faut-il un pasteur à plein temps ? Tous ces éléments ont leur importance mais ne définissent pas en soi une Église en bonne santé.